Ce site web utilise des cookies pour améliorer l'expérience de nos visiteurs. En continuant à naviguer sur ce site, vous nous donnez votre accord pour l’utilisation de cookies.

Recherche

Communiqués média

Le Centre hospitalier Bienne investit dans la start-up de télémédecine «Soignez-moi.ch»

Il y a six mois, l’e-plateforme «Soignez-moi.ch» et le Centre hospitalier Bienne (CHB) annonçaient leur collaboration dans la prise en charge à distance. Au vu du succès de sa mise en œuvre et convaincu de la nécessité de simplifier l’accès aux soins pour ses patients, notamment par la télémédecine, le Centre hospitalier Bienne investit et devient actionnaire de la start-up afin de la soutenir dans son développement, y compris en Suisse alémanique.

DLa première étape de la collaboration dans la digitalisation des soins de base entre le Centre hospitalier Bienne (CHB) et «Soignez-moi.ch» a été un réel succès. Elle a permis d’évaluer par un protocole de tri et de traiter ensuite par des médecins des centaines de patients à distance, leur offrant à la fois l’expertise médicale requise et confort d’utilisation. Ce faisant, «Soignez-moi.ch » a également contribué à éviter une propagation de la pandémie de Covid-19 en traitant par e-consultation les cas bénins, ne nécessitant pas de se rendre physiquement dans un service d’urgences. Grâce à ses questionnaires médicaux et son orientation médicale gratuite, les patients ont pu être rassurés par les médecins sur leurs symptômes et se voir proposer une prise en charge adéquate. Convaincu par cette expérience positive, le CHB a décidé de devenir actionnaire de la plateforme «Soignez-moi.ch» et de la soutenir dans son développement.

Collaboration intensifiée et nouvelles prestations dans les prochains mois

Le CHB souhaite continuer d’améliorer l’expérience patients par une relation plus immédiate et digitale. Après cette première étape, les services offerts conjointement avec «Soignez-moi.ch» vont se développer dans les prochains mois. En plus de nouveaux symptômes pris en charge comme les brûlures, coups de soleil ou insolations, il sera également possible de prendre rendez-vous en ligne si le cas nécessite une visite médicale. L’extension de la plateforme sera mise en test durant l’automne et fera dès lors partie intégrante du volet «Walk-in» de l’offre du cabinet de médecins de famille Localmed Bienne à la gare de Bienne. En outre, grâce à son bilinguisme, le CHB est un acteur de soutien au développement de la plateforme en Suisse alémanique. 

Soignez-moi.ch prend en charge une quarantaine de symptômes et un suivi est assuré dans les 24 ou 48 heures afin de vérifier si les symptômes ont bien diminué et d’adapter le traitement si besoin. Grâce à Soignez-moi.ch, le CHB et Localmed Bienne sont assurés de recevoir principalement des cas nécessitant les infrastructures d’un hôpital ou d’un centre médical, ce qui permettra de diminuer le temps d’attente pour les patients, l’afflux de demandes aux urgences et – pendant cette période d’épidémie du nouveau coronavirus – le risque de transmission de la maladie. Remplir le questionnaire médical est une prestation gratuite. Si le patient présente des symptômes qui peuvent être traités à distance par un médecin de la plateforme et qu’il souhaite bénéficier de ce service, la consultation avec le médecin sera facturée CHF 39 maximum et remboursée par les assurances maladies de base.  

Collaboration intensifiée dans les prochains mois

Le CHB souhaite continuer d’améliorer l’expérience patients par une relation plus immédiate et digitale. Après cette première étape, les services offerts conjointement avec «Soignez-moi.ch» vont se développer dans les prochains mois. En plus de nouveaux symptômes pris en charge comme les brûlures, coups de soleil ou insolations, il est également possible de prendre rendez-vous en ligne si le cas nécessite une visite médicale. L’extension de la plateforme sera mise en test durant l’automne et fera dès lors partie intégrante du volet «Walk-in» de l’offre du cabinet de médecins de famille Localmed Bienne à la gare de Bienne. En outre, grâce à son bilinguisme, le CHB est un acteur de soutien au développement de la plateforme en Suisse alémanique.

Nouvelles disciplines et suivi de cas

De nouvelles disciplines vont être prochainement proposées, comme la consultation de pré-anesthésie qui se prête bien à l’e-médecine. Après avoir rempli un questionnaire médical, le patient se voit proposer de prendre rendez-vous soit à distance, soit pour une visite médicale physique. L’anesthésiste peut ensuite préparer au mieux l’opération en appelant le patient via la plateforme (téléphone ou vidéo-consultation). Cette prise en charge à distance est souvent plus adéquate pour des opérations ambulatoires et permet de gagner du temps à la fois au patient et au médecin. La télémédecine s’applique également très bien au suivi de cas. En effet, afin de vérifier la bonne évolution et le suivi du traitement, il est souvent superflu de faire revenir un patient au cabinet. Grâce au processus intégré de follow-up de la plateforme, le médecin peut suivre l’évolution de son patient et le contacter en cas de nécessité. Des rendez-vous de suivi peuvent être agendés périodiquement afin de s’assurer par vidéo-consultation que le patient aille bien et reste informé.

 

Contact médias

Centre hospitalier Bienne: Kristian Schneider, CEO, tél. 079 905 60 52, kristian.schneider@szb-chb.ch
Romain Boichat, COO, tél. 079 351 02 81, romain.boichat(at)soignez-moi.ch 

_________________________________________________________________________________

A propos de «Soignez-moi.ch»

«Soignez-moi.ch» est la première plateforme d’e-consultation pour les soins de premier recours. Seule plateforme d’e-médecine en Suisse à être certifiée ISO 27001, OCPD et GoodPriv@cy, elle a pour ambi-tion de faciliter l’accès aux soins pour tous et a déjà traité plus de 10 000 patientes et patients depuis son démarrage. Le taux de satisfaction atteint plus de 90%. «Soignez-moi.ch» s’appuie sur 19 médecins expérimentés sous la direction médicale du Dr med. Daniel Fishman. La plateforme permet de traiter un large éventail de symptômes car certains examens sont effectués au sein d’un réseau de plus de 180 pharmacies partenaires en Suisse romande. La plateforme est également disponible pour tout prestataire de soins qui désirerait offrir une prise en charge par télémédecine.