Ce site web utilise des cookies pour améliorer l'expérience de nos visiteurs. En continuant à naviguer sur ce site, vous nous donnez votre accord pour l’utilisation de cookies.

Recherche

Communiqués média

Distinction pour jeunes diplômés en informatique médicale: Prix d’excellence 2018 du Centre hospitalier Bienne

Qu’il s’agisse d’applications pour assurer le suivi de patients atteints de cancer, de logiciels de gestion d’autorisations dans le système d’information clinique, ou encore d’un outil pour aider les médecins à prendre des décisions dans le domaine pharmaco-génétique: les jeunes diplômé-e-s en informatique médicale de la Haute école spécialisée bernoise (HEBe) contribuent activement au développement de la numérisation dans le secteur de la santé déjà pendant leurs études. Le Centre hospitalier Bienne (CHB) attribue pour la cinquième année consécutive un «Prix d’excellence» aux meilleurs travaux de fin d’études de la filière Bachelor of Science en informatique médicale. Les grands atouts des travaux primés en 2018: le lien étroit avec la pratique et l’utilité concrète pour les patientes et les patients.

Cette année, les lauréats sont Marwin Philips et Kevin Tippenhauer, Pascal Dittli et Niveadha Kanagarasa ainsi que Martin Stierlin et Lukas Wyss. Ils ont reçu leur Prix d’excellence 2018, d’un montant total de 3000 francs, lors d’une soirée festive qui s’est tenue hier soir à la Haute école spécialisée bernoise. Qu’il s’agisse de «Pharmacogenetic Clinical Decision Support», de «Délégation des autorisations DEP dans le système d’information clinique» ou de «tuna», une appli pour le suivi des personnes atteintes de cancer du côlon: les meilleurs travaux des diplômé-e-s en informatique médicale ont su convaincre. Brefs descriptifs.

Meilleure mise en œuvre: «tuna – Développement d’une application pour augmenter l’adhérence des patients au suivi oncologique»

L’application de suivi développée par Martin Stierlin et Lukas Wyss en collaboration avec la Clinique de chirurgie du CHB a une utilité concrète pour les patientes et patients. En effet, pour le personnes atteintes d’un cancer du côlon, le suivi – malheureusement souvent négligé – revêt une grande importance: après une opération couronnée de succès, 30-44% des patients font face à une récidive ou développent des métastases. La nouvelle application les aide à gérer les soins intenses pendant la phase particulièrement délicate de deux à trois années qui suit l’intervention, en leur rappelant par exemple les rendez-vous de suivi ou en les soutenant dans la prise de rendez-vous médicaux. Une étude doit en outre se pencher sur l’impact de l’application.

Meilleure innovation: «Pharmacogenetic Clinical Decision Support»

De nombreuses interactions entre les gènes et les médicaments sont déjà connues à l’heure actuelle. Une meilleure utilisation de ces connaissances de la médecine personnalisée permettrait de réduire considérablement les effets indésirables des médicaments. En prenant comme exemple la médication oncologique de l’Hôpital de l’Ile, Marwin Philips et Kevin Tippenhauer ont développé un prototype qui montre comment utiliser les connaissances pharmacogénétiques dans le quotidien hospitalier à l’avenir, et améliorer ainsi l’efficacité et la sécurité dans le domaine de la santé.

Meilleur concept: «Délégation des autorisations DEP dans le système d’information clinique»
En Suisse, les patientes et patients obtiendront bientôt des compétences plus vastes relatives aux données concernant leur santé. Grâce à l’introduction d’un dossier électronique du patient, ils pourront définir à l’avenir qui sera autorisé à consulter leurs données. La délégation des autorisations dans le système d’information clinique doit par exemple leur permettre d’autoriser leur médecin de famille à déléguer les droits d’accès au dossier à d’autres spécialistes de la santé si cela s’avère nécessaire. Pascal Dittli et Niveadha Kanagarasa ont élaboré un concept pour ces autorisations de délégation et développé pour ce faire un portail en ligne destiné aux professionnels de la santé.

Un partenariat fructueux

Le Prix d’excellence est attribué dans le cadre d’un partenariat unissant la HEBe et le CHB depuis 2014. Outre le transfert de savoir-faire, la coopération de ces deux acteurs de la région biennoise permet à de jeunes esprits créatifs au seuil de leur vie professionnelle de tester leurs idées et leurs innovations dans le quotidien d’un hôpital de soins aigus. Comme le prouve par exemple l’appli de suivi développée par Martin Stierlin et Lukas Wyss en collaboration avec la Clinique de chirurgie du CHB, la coopération à l’interface entre la pratique et la formation peut aussi apporter des avantages précieux et concrets aux patientes et patients.

 

Pour en apprendre davantage sur les travaux (uniquement disponible en allemand):

Martin Stierlin, Lukas Wyss: «tuna – Entwicklung einer App zur Steigerung der Patientenadhärenz bei der Tumornachsorge», Abschlussarbeiten Medizininformatik 2018, p. 30.

Marwin Philips, Kevin Tippenhauer: «Pharmacogenetic Clinical Decision Support”, Abschlussarbeiten Medizininformatik 2018, p. 29

Pascal Dittli, Niveadha Kanagarasa: «Delegation von EPD-Berechtigungen im Klinikinformationssystem (KIS)», Abschlussarbeiten Medizininformatik 2018, p. 23.


Pour en apprendre davantage sur la formation en informatique médicale:

https://www.ti.bfh.ch/fileadmin/data/bfh_ti/book/pdfs/book_18/Medizininformatik_2018_WEB.pdf

www.ti.bfh.ch/medizininformatik

 

Contacts pour les médias

Marie-Pierre Fauchère, responsable Communication, CHB
Tél. 079 479 71 41 ou marie-pierre.fauchere(at)szb-chb.ch

Beatrice Saurer, responsable Communication/RP, Haute école spécialisée bernoise – Technique et informatique
Tél. 032 321 62 33 ou beatrice.saurer(at)bfh.ch